Quelques documentations pour ceux qui croient à la bienveillance dans l’éducation

Ou pour convaincre ceux qui pensent toujours que c’était mieux « avant », que le rôle de l’éducateur est de formater plus que d’accompagner…

Selon l’expression lue au détours de mes lectures, que je trouve parfaite, « soyez un parent jardinier plutôt qu’un parent potier ». En effet, comme le jardinier, si vous recevez une graine de tournesol, vous ne pourrez même en tirant dessus faire en sorte qu’elle devienne un chêne ou un baobab. L’éducation c’est pareil, nos enfants naissent avec leur propre personnalité, leurs talents propres et le minimum (et le maximum) que nous pouvons faire comme parents et comme éducateurs sera de les accompagner pour leur permettre de développer leur propre potentiel. Avec respect et bienveillance, mais fermement et sans concession, ça ne vous rappelle pas un peu la coach attitude?

Outre les théories, devenues classiques, de Donald Winnicott (« The good enough mother »), Françoise Dolto (« Lorsque l’enfant paraît ») et autres Maria Montessori, des auteurs plus récents se sont essayés à des visions différentes de l’éducation et de l’enseignement, centrées sur les besoins spécifiques de l’enfant et du jeune.

« Sauver l’école? » de John Rizzo (2015)

Sauver l'école?
Sauver l’école?

Dans ce livre l’auteur belge partage sa propre expérience, celle d’une personne qui a décidé de quitter le secteur privé et sa propre entreprise pour se consacrer à l’enseignement, en y appliquant des méthodes très différentes de ce qui y existe habituellement.

Une approche ouverte, bienveillante et riche. Basée sur une pragmatique expérience, au contact des jeunes.

 

Un documentaire de Michaël Moore à propos du modèle Finlandais (Youtube 2017)

Ici le cinéaste américain pointe les différences et les spécificités de ce modèle par rapport au modèle américain (qui est à mon sens déjà largement moins conservateur que celui qui est appliqué dans les pays occidentaux de culture latine) , dans un petit reportage à la fois amusant et interpellant. Ca semble complètement ésotérique, et pourtant, ça marche, voyez vous-mêmes!

 

« Changer l’école » de Ken Robinson (2017)

Changer l'école
Changer l’école

Traduit de l’anglais, le livre suggère des changements à appliquer à l’école afin de reconnecter les jeunes avec cette dernière, et ranimer un enthousiasme souvent perdu en chemin.

L’auteur illustre ses propos avec ses recherches et expérience.

 

« Les lois naturelles de l’enfant » de Céline Alvarez (2016)

Les lois naturelles de l'enfant
Les lois naturelles de l’enfant

Dans son ouvrage, également inspiré de son expérience en qualité d’institutrice, l’auteur met l’accent, entre autres, sur l’importance du développement affectif de l’enfant, du relationnel de qualité avec le monde éducatif, et de l’impact positif immense sur ses performances scolaires. Une autre façon d’enseigner, qui parfois dérange l’école d’aujourd’hui qui n’est pas toujours prête à se remettre en question.

 

« Les compétences du nouveau né » de Marie Thirion (2002)

Les compétences du nouveau-né
Les compétences du nouveau-né

Parce que l’éducation ça commence depuis les premières heures, il est important de réaliser à quel point le nouveau-né, si petit et fragile semble-t-il, possède déjà en lui les compétences qui lui permettront non seulement de survivre mais de construire sa vie, avec la complicité et le support bienveillant de ses parents et proches. L’impact de cette approche va bien plus loin que l’âge du nourrisson, car y adhérer c’est considérer d’emblée son enfant comme capable, ce qui sera pour lui/elle un atout considérable pour son futur développement.

 

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*